Le document du mois

 ... Novembre 2019 !

« CHAUX ET CIMENTS DE LACAVE »  [1925-1945] , Archives de l’Ariège, 57 FI 20/4.

 

Chaque mois découvrez un document !

« CHAUX ET CIMENTS DE LACAVE »  [1925-1945]

Grâce à cette belle affiche entoilée, nous pouvons redécouvrir les « Chaux et Ciments de Lacave » qui, hélas, ont cessé leur activité fin XX° s. et sont tombées dans l’oubli. L’usine fut construite peu après 1875 à proximité de la carrière qui fournissait une des meilleures chaux de la région voire du pays selon les Ponts et Chaussées. C’est Monsieur Etienne Bouisson qui, en réparant le barrage de Lacave, s’aperçut que la chaux fabriquée (même cuite sommairement) avait des propriétés hydrauliques nettement  marquées et que le calcaire de Lacave traité convenablement serait susceptible de fournir des chaux hydrauliques de toute première qualité. Après diverses études et expérimentations, l’usine a fini par livrer à la consommation sous le nom de « chaux administrative  » un produit dépassant largement toutes les exigences des cahiers des charges des Ponts et Chaussées et du Génie. La société écoula alors la majeure partie de sa production dans les grands travaux de l’administration et de la construction d’usines hydrauliques. Nombreux ont été les ponts et barrages sur la Garonne, l’Ariège, le Salat à avoir été construits avec ce matériau. Sans compter les tunnels et viaducs sur les lignes de chemins de fer : de Saint-Girons à Foix, de Saint-Girons à Oust, d’Ax-les-Thermes à la frontière (viaducs d’Ax-les-Thermes et de Berduquet, par exemple ). L’électrification du réseau de la Compagnie du Midi a absorbé des milliers de tonnes de chaux administratives, ce dont témoigne cette affiche. Mais en 1975 en raison de la mévente de ses produits, la direction a dû réduire son activité et mis en partie son personnel au chômage partiel. L’usine ferme définitivement en 1978.

Archives de l’Ariège, 57FI20/4

* Cliquer sur l'image pour l'agrandir !

 Retour accueil

 

  • Haut de page